Deux chercheurs de l’Institut Périmètre élus membres de l’APS


Deux chercheurs de l’Institut Périmètre ont été élus membres de la Société américaine de physique (APS) : le professeur Daniel Gottesman et le chercheur principal Christopher Fuchs.

Le comité de sélection de l’APS a élu Daniel Gottesman « pour ses travaux théoriques novateurs sur le calcul et la cryptographie quantiques, qui ont notamment jeté les fondements de la correction d’erreurs quantiques et étendu de manière rigoureuse la théorie du calcul quantique insensible aux défaillances » [traduction].

« La carrière de chercheur de Daniel Gottesman a été exceptionnelle dès ses débuts. Ses travaux d’étudiant diplômé sur la correction d’erreurs quantiques et le "formalisme des stabilisateurs" ont fourni un cadre des codes de correction d’erreurs qui est utilisé depuis lors », a déclaré Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre. « M. Gottesman a été le premier professeur de l’Institut Périmètre dans le domaine de l’information quantique. Sous sa direction, ce domaine est devenu l’un des axes distincts de la recherche de classe mondiale menée ici et chez notre partenaire, l’Institut d’informatique quantique de l’Université de Waterloo. » [traduction]

Après que ses premiers travaux sur la correction d’erreurs quantiques et la tolérance aux défaillances eurent aidé à établir la faisabilité du calcul quantique, M. Gottesman a continué d’apporter des contributions majeures à l’informatique quantique – notamment en ce qui concerne la théorie de la tolérance aux défaillances, la cryptographie quantique et la complexité algorithmique. Ses travaux ont même débordé le domaine de l’informatique quantique et ont produit des résultats intéressants pour les fondements quantiques, l’optique astronomique et la physique de la matière condensée.

Daniel Gottesman a été l’un des premiers professeurs de l’Institut Périmètre, auquel il s’est joint en 2002 après avoir été postdoctorant au Laboratoire national de Los Alamos, à la division de la recherche de Microsoft et à l’Université de la Californie à Berkeley (à titre de boursier CMI à long terme de l’Institut de mathématiques Clay). Il a obtenu son doctorat en 1997 à l’Institut de technologie de la Californie, sous la direction de John Preskill. M. Gottesman a publié plus de 40 articles qui ont fait l’objet de plus de 4000 citations à ce jour. Il est professeur auxiliaire à l’Université de Waterloo et membre du programme Information quantique de l’Institut canadien de recherches avancées (ICRA).

L’APS a élu Christopher Fuchs « pour ses théorèmes puissants et ses interprétations lucides qui ont étendu notre compréhension des fondements quantiques, grâce à sa reformulation brillante des états quantiques comme états de connaissance, réalisant la jonction entre l’interprétation de Copenhague et l’interprétation des probabilités en tant que degrés de croyance » [traduction]. Les recherches de M. Fuchs ont produit des résultats importants dans les domaines des fondements quantiques, de l’information quantique et de la cryptographie quantique.

Christopher Fuchs s’est joint à l’Institut Périmètre en 2007, après avoir travaillé pendant sept ans dans les Laboratoires Bell au New Jersey. Il a obtenu son doctorat en 1996 à l’Université du Nouveau-Mexique à Albuquerque, puis a été postdoctorant à l’Université de Montréal, à l’Institut de technologie de la Californie et au Laboratoire national de Los Alamos. Il a publié 75 articles et un livre, qui ont fait l’objet de plus de 7000 citations à ce jour. Son article intitulé Unconditional Quantum Teleportation (Téléportation quantique inconditionnelle) a fait partie des dix principales percées publiées dans la revue Science en 1998. M. Fuchs est professeur auxiliaire à l’Université de Waterloo et à l’Université du Nouveau-Mexique à Albuquerque. Il a remporté en 2010 le Prix international de communication quantique.

MM. Gottesman et Fuchs s’ajoutent à cinq autres chercheurs de l’Institut Périmètre qui ont été élus membres de l’APS : le chercheur principal Rafael Sorkin (1999); Xiao-Gang Wen, titulaire de la chaire Groupe financier BMO Isaac-Newton (2002); le professeur Lee Smolin (2007); le professeur Luis Lehner (2010); le professeur associé Raymond Laflamme (2011).

LA SOCIÉTÉ AMÉRICAINE DE PHYSIQUE

La Société américaine de physique (APS – www.aps.org) est une association sans but lucratif qui vise à faire progresser et à diffuser les connaissances en physique par les moyens suivants : revues de recherche exceptionnelles, rencontres scientifiques, activités d’éducation, de diffusion des connaissances et de promotion, de même qu’activités internationales. L’APS représente plus de 50 000 membres, dont des physiciens d’universités, de laboratoires nationaux et d’entreprises privées aux États-Unis et partout dans le monde. Ses bureaux sont situés à College Park, MD (siège social), à Ridge, NY, et à Washington, DC.

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051