Le nouveau directeur de l’Institut Périmètre est l’un des scientifiques les plus influents au monde


Robert Myers, physicien théoricien canadien de renommée mondiale, vient d’être nommé directeur de l’Institut au terme d’une recherche menée à l’échelle internationale.

Robert Myers, physicien théoricien constamment classé parmi les scientifiques les plus influents au monde, est maintenant le nouveau directeur de l’Institut Périmètre.

Cette nomination, qui fait suite à une recherche menée à l’échelle internationale, a été approuvée à l’unanimité par un comité de recrutement formé de scientifiques de premier plan et par le conseil d’administration de l’Institut Périmètre.

« Nous sommes ravis d’entrer sous la direction de Rob Myers dans la prochaine phase enthousiasmante de l’évolution de l’Institut Périmètre », a déclaré Mike Lazaridis, fondateur de l’Institut et président de son conseil d’administration. « Ses contributions scientifiques sont du plus haut calibre. Il est très respecté dans la communauté mondiale de la physique, et possède la motivation et la vision voulues pour faire progresser l’Institut à une époque particulièrement passionnante de son histoire et de l’histoire de la physique en général. » [traduction]

En plus du poste de directeur, M. Myers occupera la chaire Groupe-financier-BMO-Isaac-Newton de physique théorique, poste prestigieux soutenu par un don de 4 millions de dollars fait à l’Institut par le Groupe financier BMO en 2010.

Robert Myers est reconnu comme l’un des scientifiques les plus influents au monde : en 2014, 2015, 2016 et 2017, il a figuré sur la liste de Thomson Reuters et Clarivate Analytics des chercheurs abondamment cités. Cette liste regroupe ceux qui font partie du 1 % des chercheurs les plus cités dans leur domaine.

Les recherches de M. Myers portent sur des questions fondamentales concernant la physique quantique et la gravitation. Ses contributions scientifiques couvrent une grande variété de domaines, allant de la théorie quantique des champs à la cosmologie, en passant par la physique de la gravitation et les trous noirs. Plusieurs de ses découvertes, notamment l’« effet Myers » et la « cosmologie de la dilatation linéaire », ont joué un rôle important dans l’ouverture de nouvelles avenues de recherche. Ses travaux actuels mettent l’accent sur l’interaction entre l’intrication quantique et la géométrie de l’espace-temps, de même que sur l’application de nouveaux outils d’informatique quantique à l’étude de la gravitation quantique.

« C’est un honneur et un privilège d’être choisi comme directeur de l’Institut Périmètre, a déclaré M. Myers. Je suis enthousiasmé par l’occasion qui m’est offerte d’orienter l’avenir de l’Institut, de faire fructifier l’héritage de ses 20 premières années, et de continuer à concrétiser la vision fondatrice de l’Institut Périmètre comme chef de file mondial en matière de recherche, de formation et de diffusion des connaissances. » [traduction]

Originaire de Deep River, en Ontario, Robert Myers a obtenu son doctorat à l’Université de Princeton, puis a occupé des postes à l’Université de la Californie et à l’Université McGill avant de se joindre à l’Institut Périmètre en 2001 comme membre fondateur du corps professoral. Son arrivée à l’Institut a attiré l’attention d’autres physiciens de premier plan, dont plusieurs ont suivi son exemple. L’Institut Périmètre est maintenant, pour reprendre les mots du regretté Stephen Hawking, « l’un des principaux centres de physique théorique au monde, sinon le principal centre. » [traduction]

La nomination de M. Myers comme directeur fait suite aux 10 années de Neil Turok à la tête de l’Institut. M. Turok reste à l’Institut Périmètre comme directeur émérite et chercheur à plein temps responsable du nouveau pôle de cosmologie de l’Institut, le Centre de recherches de l’Institut Périmètre sur l’univers.

« Ce fut le privilège de toute une vie de servir à titre de directeur de l’Institut Périmètre pendant une décennie et de travailler avec tant de merveilleux collègues au développement d’un centre incomparable de recherche fondamentale, de formation et de rayonnement auprès du public, a déclaré M. Turok. Même si je quitte ces fonctions, je ne vais nulle part ailleurs. La cosmologie suscite de grandes questions et nous fournit des indices extraordinaires sur le fonctionnement de l’univers. J’ai très hâte de me consacrer à plein temps à leur étude, et je ne peux imaginer un meilleur endroit pour le faire. » [traduction]

M. Turok a également fait part de son appui sans réserve à son successeur : « Rob est le choix parfait pour orienter l’avenir de l’Institut Périmètre. Il a été mon plus proche conseiller tout au long de mon mandat de directeur, et je suis enchanté de rester ici en tant que chercheur pendant qu’il tracera la voie de l’Institut. » [traduction]

Julie Barker-Merz, vice-présidente principale, Division du Sud-Ouest de l’Ontario, du Groupe financier BMO, a déclaré : « Nous sommes absolument ravis que la chaire Groupe-financier-BMO-Isaac-Newton soit dorénavant occupée par Rob Myers. Nous savons qu’il est un scientifique digne de ce titre et qu’il mènera l’Institut Périmètre vers un brillant avenir. » [traduction]

La nomination de Robert Myers comme directeur de l’Institut Périmètre survient à une époque de progrès passionnants dans des domaines cruciaux de la physique fondamentale, du quantum au cosmos. L’équipe du projet LIGO a détecté des ondes gravitationnelles un siècle après qu’Einstein eut prédit leur existence; en Colombie-Britannique, le télescope CHIME détecte des sursauts radio rapides à un rythme sans précédent; on s’attend à ce que le télescope EHT (Event Horizon Telescope – Télescope Horizon des événements) capte pour la première fois de l’histoire de l’humanité l’image d’un trou noir; la recherche en informatique quantique établit un pont entre la théorie et l’expérience sur la voie de nouvelles technologies révolutionnaires. L’équipe scientifique de l’Institut Périmètre et ses partenaires de la Quantum Valley en Ontario jouent un rôle central dans ces avancées et dans d’autres domaines en évolution rapide de la physique fondamentale.

« L’Institut Périmètre constitue un milieu unique en son genre, dans lequel des scientifiques du monde entier collaborent par-delà les frontières entre disciplines, à la recherche de nouvelles vérités profondes, a déclaré M. Myers. Des percées sont à la veille de survenir là où des esprits brillants, des idées audacieuses et des cultures variées se rencontrent. »

Robert Myers a dit espérer qu’il saura motiver chaque jour ses collègues à poursuivre les idéaux qui ont présidé à la fondation de l’Institut Périmètre : « Soyez hardis, soyez aventureux, soyez audacieux en vue du progrès de l’humanité grâce à une science exceptionnelle.

« J’aimerais que nous adoptions tous l’attitude qui a aidé le précédent directeur de l’Institut Périmètre à faire progresser l’Institut si rapidement : ne pas être intimidé par l’impossible, mais plutôt être déterminé à en faire une réalité. » [traduction]

 

MOTS DE BIENVENUE ET DE SOUTIEN :

Voici, en traduction française, des mots de bienvenue et de soutien venant du Canada et de l’étranger.

« Permettez-moi de me faire la porte-parole du gouvernement du Canada pour féliciter Neil Turok de la décennie qu’il a passée à la tête de l’Institut Périmètre et pour saluer la nomination de Rob Myers comme directeur de l’Institut. Je sais que Rob Myers saura maintenir le haut niveau d’excellence en recherche de l’Institut Périmètre et qu’il offrira de magnifiques expériences de formation à la prochaine génération de penseurs, dans un milieu égalitaire et riche de possibilités. Rob, je vous encourage à poursuivre ce magnifique travail. L’équipe que vous dirigez maintenant et tout ce qu’elle accomplit peuvent contribuer à changer la recherche et la technologie — et ultimement notre avenir collectif. » – L’honorable Kirsty Duncan, ministre canadienne des Sciences et des Sports

« Je suis heureux de souhaiter la bienvenue à Rob Myers comme nouveau directeur de l’Institut Périmètre. Cet institut et la Quantum Valley contribuent à créer la technologie de demain, tout en aidant l’Ontario à rester à l’avant-garde de la recherche, des nouvelles connaissances et des innovations qui façonneront l’avenir. Au nom du gouvernement de l’Ontario, félicitations à Rob et à l’Institut Périmètre pour cette importante nomination. » – L’honorable Todd Smith, ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce

« Rob Myers exerce une énorme influence en physique théorique, et je crois qu’il sera un grand directeur pour l’Institut Périmètre. » – Edward Witten, lauréat du Prix du progrès scientifique 2012 et professeur à l’Institut d’études avancées de Princeton

« L’Institut Périmètre a de la chance d’avoir comme directeur un scientifique aussi respecté et dévoué, et une personne aussi aimable que Rob Myers. Quel excellent choix! » – Donna Strickland, lauréate du prix Nobel de physique 2018 et professeure à l’Université de Waterloo

« L’Institut Périmètre apporte une immense contribution à la découverte et à la formation des chefs de file et innovateurs de demain. Il a braqué les projecteurs sur l’excellence scientifique du Canada dans le monde. Je suis enchantée de souhaiter la bienvenue à Rob Myers, un scientifique de premier plan, comme nouveau directeur de l’Institut Périmètre. Tous mes vœux l’accompagnent afin qu’il perpétue la tradition d’excellence de l’Institut. » – Mona Nemer, Ph.D., conseillère scientifique en chef du Canada

« Je ne vois pas de meilleur ambassadeur possible pour l’Institut Périmètre. Rob est sympathique, éloquent et, bien entendu, brillant. » – Vicky Kaspi, professeure à l’Université McGill et membre de l’équipe du télescope CHIME

« Je sais que Rob sera un grand directeur pour l’Institut Périmètre. Ses idées innovatrices et son attitude de collaboration imprimeront de nouvelles orientations en physique et contribueront à faire de cette science une entreprise plus inclusive. L’avenir s’annonce brillant pour l’Institut Périmètre. » – Rowan Thomson, ancienne doctorante à l’Institut Périmètre et titulaire d’une chaire de recherche du Canada à l’Université Carleton

« Quand je suis venu à titre de jeune postdoctorant à l’Institut Périmètre, le soutien et les encouragements de Rob Myers ont eu des effets positifs énormes sur ma carrière. J’ai toujours été impressionné par le fait que, malgré ses nombreuses responsabilités, chaque fois que nous discutions, que ce soit de physique ou de choix de carrière, je ne me sentais jamais bousculé. Rob est l’un des meilleurs mentors que j’aie eus. » – David Julián Mateos Solé, ancien postdoctorant à l’Institut Périmètre et professeur-chercheur de l’ICREA à l’Université de Barcelone

« Félicitations à Rob Myers pour sa nomination comme directeur de l’Institut Périmètre. Je sais qu’il mènera l’Institut à de nombreuses grandes réalisations au cours des prochaines années. » – Art McDonald, lauréat du prix Nobel de physique 2015 et directeur du Laboratoire de neutrinos de Sudbury

« L’Institut Périmètre est un joyau de la physique théorique, dont la réussite est en grande partie due à la qualité exceptionnelle de sa direction. Je suis très heureux de voir que l’Institut restera entre de bonnes mains après la fin du mandat de Neil Turok. Rob Myers est un physicien visionnaire, un meneur naturel et un homme fantastique. Je suis convaincu que, sous sa direction, l’Institut Périmètre atteindra des sommets encore plus élevés. » – John Preskill, professeur Richard-P.-Feynman de physique théorique à l’Institut de technologie de la Californie

« Rob Myers sera un directeur fantastique pour l’Institut Périmètre. Ses contributions aux domaines de la gravitation et de la physique quantique sont d’une importance durable. Ses grandes compétences et sa vision étendue du domaine lui seront profitables dans ses nouvelles fonctions, ainsi qu’à l’Institut Périmètre et à la collectivité en général. » – Eva Silverstein, professeure à l’Université Stanford

« J’ai été très heureux d’apprendre la nomination de Rob Myers comme directeur de l’Institut Périmètre. L’Institut sera mené par un scientifique éminent et ayant de nombreuses réalisations à son actif. C’est un très bon choix. » – James Hartle, professeur à l’Université de la Californie à Santa Barbara

« Le Conseil national de recherches du Canada félicite l’Institut Périmètre pour la nomination de son nouveau directeur Rob Myers. L’Institut Périmètre et le CNRC sont partenaires en matière de radioastronomie et d’apprentissage automatique quantique. Nous avons hâte de conclure de nouveaux partenariats avec l’Institut Périmètre sous la houlette de son exceptionnel nouveau directeur. » – Iain Stewart, président du Conseil national de recherches du Canada

« Au nom de l’Université de Waterloo, je suis très heureux de la nomination de Rob Myers comme nouveau directeur de l’Institut Périmètre. M. Myers est un chercheur de renommée mondiale, ainsi qu’un lauréat du Prix d’ancien étudiant éminent de l’Université de Waterloo, et il sera un fantastique meneur pour l’Institut. J’ai hâte de poursuivre et d’intensifier notre excellente collaboration scientifique avec l’Institut Périmètre sous sa direction. » – Feridun Hamdullahpur, recteur et vice-chancelier de l’Université de Waterloo

« L’Institut Périmètre est un acteur important en recherche fondamentale et un membre apprécié de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes. Nos collègues de l’ACP sont impatients de collaborer avec Rob Myers — un scientifique extrêmement talentueux et un meneur intelligent — pour faire avancer la recherche, la formation et la diffusion des connaissances en physique d’un bout à l’autre du pays. Félicitations à Rob et à l’équipe de l’Institut Périmètre pour cette nomination exceptionnelle. » – Bruce D. Gaulin, président de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474

« Nous sommes ravis d’entrer sous la direction de Rob Myers dans la prochaine phase enthousiasmante de l’évolution de l’Institut Périmètre. »

 

Mike Lazaridis, fondateur de l’Institut Périmètre et président de son conseil d’administration