LE CANADA INVESTIT DANS LA PHYSIQUE DE POINTE ET D’AUTRES DOMAINES


Des universités et des centres de recherche de partout au Canada se partageront 900 millions de dollars de fonds fédéraux de recherche.

Un nouveau groupe de collaboration formé de l’Institut Périmètre, de l’Université Queen’s et d’autres centres de recherche visera de nouvelles découvertes tout en consolidant la place du Canada à la fine pointe de l’astrophysique des particules.

Appelé le Centre canadien de recherche en astrophysique des particules (CCRAP), il est l’un des 13 projets de recherche financés dans le cadre du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada (FERAC). Ce partenariat reçoit 63,7 millions de dollars sur les 900 millions annoncés mardi.

Le FERAC met à profit les points forts du Canada en recherche et joue un rôle catalyseur en suscitant des découvertes dans un certain nombre de domaines clés des sciences et de la technologie.

L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences du Canada, a annoncé les résultats du plus récent concours de financement lors d’une activité tenue à l’Institut d’informatique quantique, qui a lui-même obtenu des fonds pour son programme de recherches intitulé Technologies quantiques transformatrices.

Le nouveau centre d’astrophysique des particules aura son siège à l’Université Queen’s et comprendra des membres de 7 universités canadiennes affiliées (Université de l’Alberta, Université de la Colombie-Britannique, Université Carleton, Université Laurentienne, Université McGill, Université de Montréal et Université de Toronto), de l’Institut Périmètre, de l’Institut canadien de recherches avancées, de l’Institut de physique des particules, ainsi que des laboratoires SNOLAB et TRIUMF.

Tony Noble, directeur par intérim du CCRAP, a déclaré : « Dans le cadre de cette initiative, nous mettrons au point de nouveaux détecteurs dans le domaine de l’astrophysique des particules, qui nous aideront à étudier les questions les plus importantes à l’heure actuelle en physique, tout en formant des étudiants, en favorisant une meilleure collaboration internationale, en suscitant la participation de l’industrie et en assurant la place du Canada comme chef de file mondial dans le domaine. » [traduction]

Vous pouvez consulter la liste complète des projets financés.

 
 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474

Le FERAC met à profit les points forts du Canada en recherche et joue un rôle catalyseur en suscitant des découvertes dans un certain nombre de domaines clés des sciences et de la technologie.