Page 70 - 2013 French Annual Repoprt

Basic HTML Version

68
|
anne x es
Jerzy Kowalski-Glikman, Institut de physique
théorique de l’Université de Wroclaw
David Krohn, Université Harvard
Martin Kruczenski, Université Purdue
Emilia Kubalova, Université Masaryk
Kunal Kumar, Université Carleton
Olivier Landon-Cardinal, Université de
Sherbrooke
Suzanne Lanery, Université d’Erlangen-
Nuremberg
Joshua Lapan, Université Harvard
Calin Lazaroiu, Institut national Horia-Hulubei
de physique et de génie nucléaire de Roumanie
(IFIN HH)
Jean-Luc Lehners, Institut Max-Planck de
physique gravitationnelle (Institut Albert-Einstein)
Rob Leigh, Université de l’Illinois à Urbana-
Champaign
Zhou Li, Université McMaster
Steven Liebling, Université de Long Island
Tongyan Lin, Université de Chicago
Mariangela Lisanti, Université de Princeton/
Princeton Center for Theoretical Science
Fangzhou Liu, Institut de technologie du
Massachusetts (MIT)
Etera Livine**, École Normale Supérieure (ENS),
Lyon
Peter Loch, Université de l’Arizona
Kinjalk Lochan, Institut Tata de recherche
fondamentale
Ramalingam Loganayagam, Université Harvard
Renate Loll*, Centre de mathématiques,
d’astrophysique et de physique des particules
de l’Université Radboud de Nimègue
Leon Loveridge, Université de la Colombie-
Britannique
Markus Luty, Université de la Californie à Davis
Yin-Zhe Ma, Université de la Colombie-
Britannique
Vaibhav Madhok, Université Wilfrid-Laurier
Gabriel Magill, Université McGill
Joao Magueijo, Collège impérial de Londres
Laura Mancinska, Institut d’informatique
quantique de l’Université de Waterloo (IQC)
Ilya Mandel, Université Northwestern
John Mangual, Université de la Californie à
Santa Barbara
Vladimir Manucharyan, Université Harvard
Owen Maroney, Université d’Oxford
Guillermo Marugan, Institut de la structure de la
matière du Conseil national de recherches de
l’Espagne (CSIC)
Shunji Matsuura, Université McGill
Alex May, Université McGill
Matthew McCullough, Institut de technologie du
Massachusetts (MIT)
Jonathan McKinney, Université du Maryland
Tristan McLoughlin, Collège Trinity de Dublin
Patrick Meade, Université de l’État de New
York à Stony Brook/C.N. Yang Institute for
Theoretical Physics
Kirill Melnikov, Université Johns-Hopkins
Max Metlitski, Institut Kavli de physique
théorique de l’Université de la Californie à Santa
Barbara
Shun-Pei Miao, Université d’Utrecht
David Miller, Université de Chicago
Mozhgan Mir, Université Ferdowsi de Mashhad
Mehrdad Mirbabayi, Université de New York
Ryan Mishmash, Université de la Californie à
Santa Barbara
Joel Moore, Université de la Californie à
Berkeley
Ian Morrison, Université de Cambridge
David Morrissey, Laboratoire TRIUMF
Ugo Moschella***, Université de l’Insubrie à
Côme
Ramis Movassagh, Institut de technologie du
Massachusetts (MIT)
Berndt Mueller, Université Duke
Subro Mukerjee, Institut indien des sciences
David Mulryne, Université Queen Mary de
Londres
Yasha Neiman, Université de Tel Aviv
Titus Neupert, Institut de physique théorique de
l’Institut fédéral suisse de technologie de Zurich
(ETH)
Yasunori Nomura, Université de la Californie à
Berkeley
Zohar Nussinov, Université Washington de
Saint-Louis
Robert Oeckl, Université nationale autonome du
Mexique
Hirotada Okawa, Institut supérieur de
technologie de l’Université de Lisbonne
Takuya Okuda, Université de Tokyo
Jonathan Oppenheim, Collège universitaire de
Londres
Daniele Oriti, Institut Max-Planck de physique
gravitationnelle (Institut Albert-Einstein)
Prince Osei, Institut africain de sciences
mathématiques (AIMS) – Ghana
Enrico Pajer, Université de Princeton
Prakash Panangaden, Université McGill
Paolo Pani, Institut supérieur de technologie de
l’Université de Lisbonne
Kyriakos Papadodimas, Organisation
européenne pour la recherche nucléaire (CERN)
Zlatko Papic, Université de Princeton
Manu Paranjape, Université de Montréal
Belen Paredes, Université autonome de Madrid
et Institut de physique théorique du Conseil
national de recherches de l’Espagne (CSIC)
Vasileios Paschalidis, Université de l’Illinois à
Urbana-Champaign
Filippo Passerini, Organisation européenne pour
la recherche nucléaire (CERN)
Miguel Paulos, Université Pierre-et-Marie-Curie
Jonathan Pearson, Université de Durham
Roberto Pellegrini, Institut italien de physique
nucléaire (INFN)
Ue-Li Pen, Institut canadien d’astrophysique
théorique de l’Université de Toronto (ICAT)
Joao Penedones, Université de Porto
Alexander Penin, Université de l’Alberta
Jeffrey Pennington, Laboratoire national de
l’accélérateur SLAC
Vasily Pestun, Université Harvard
Corsin Pfister, Centre de technologies
quantiques de l’Université nationale de
Singapour
Guilherme Pimentel, Université de Princeton
Luis Pires, Université Radboud de Nimègue
David Pirtskhalava, Université de la Californie à
San Diego
Andrew Pontzen, Université d’Oxford
Sandu Popescu*, Université de Bristol
Daniele Pranzetti, Institut Max-Planck de
physique gravitationnelle (Institut Albert-Einstein)
William Press, Université du Texas à Austin
Tomislav Prokopec, Université d’Utrecht
Dimitrios Psaltis, Université de l’Arizona
Jacek Puchta, Université de Varsovie
Andrea Puhm, Centre d’études atomiques de
Saclay (CEA)
Matthew Pusey, Collège impérial de Londres
Xiao-Liang Qi, Université Stanford
Callum Quigley, Université de l’Alberta
Sohrab Rahvar***, Université Sharif de
technologie
Suvrat Raju, Centre international de sciences
théoriques de l’Institut Tata de recherche
fondamentale
Sanjaye Ramgoolam***, Centre de recherche en
théorie des cordes de l’Université Queen Mary
de Londres
Ying Ran, Université Boston College
Matthew Reece, Université de Princeton
Michael Reisenberger, Université de Montevideo
Adam Rej, Institut d’études avancées de
Princeton
Martin Reuter, Institut de physique de
l’Université Johannes-Gutenberg de Mayence
Michael Revzen, Technion – Institut israélien de
technologie
SCIENTIFIQUES INVITÉS (SUITE)