Page 7 - 2013 French Annual Repoprt

Basic HTML Version

Cette année a vu s’approcher la fin du premier mandat de cinq ans de Neil Turok comme directeur de l’Institut Périmètre. J’ai le plaisir
d’annoncer que le conseil d’administration de l’Institut a proposé à l’unanimité le renouvellement de son mandat pour un autre terme de
cinq ans, et que M. Turok a gracieusement accepté. Ce fut également un privilège pour mon épouse Ophelia et moi-même de soutenir la
création d’une nouvelle chaire – la chaire Niels-Bohr de physique théorique de l’Institut Périmètre – dont Neil Turok est le premier titulaire.
Je tiens à souligner personnellement l’appui continu du gouvernement du Canada et de la Province de l’Ontario au partenariat public-privé
qui a été déterminant pour l’Institut Périmètre depuis sa fondation.
Je veux aussi remercier les nombreux donateurs qui ont généreusement souscrit au travail très important accompli par l’Institut Périmètre.
Je tiens à mentionner en particulier la Fondation Krembil pour son appui à la chaire Fondation-Krembil-Galilée de physique théorique de
l’Institut Périmètre, qui sera occupée par Davide Gaiotto, ainsi qu’à la chaire Fondation-Krembil-William-Rowan-Hamilton de physique
théorique de l’Institut Périmètre, dont le premier titulaire sera Kevin Costello.
Avec le succès vient la concurrence. Comme le reste du monde découvre les possibilités offertes par la physique, la concurrence pour le
capital intellectuel de haut niveau devient de plus en plus forte. Par conséquent, le soutien financier de donateurs privés et la poursuite du
partenariat public-privé avec le gouvernement du Canada et la Province de l’Ontario joueront un rôle essentiel dans les succès à venir de
l’Institut Périmètre.
J’aimerais remercier les membres du conseil d’administration de leur dévouement et de la direction qu’ils impriment à l’Institut Périmètre.
De plus, alors que les efforts de développement de l’Institut gagnent en intensité, je veux souligner le travail des membres du conseil
d’orientation de l’Institut Périmètre.
Je crois que nous vivons une époque passionnante pour la physique et je suis convaincu que l’Institut Périmètre est parfaitement bien
placé pour jouer un rôle de premier plan dans les progrès de la physique théorique et dans les découvertes qui nous ouvriront des
possibilités de transformation.
– Mike Lazaridis
|
5