Page 65 - 2013 French Annual Repoprt

Basic HTML Version

|
63
Professeurs associés
Niayesh Afshordi
(Ph.D., Université de Princeton, 2004), nommé conjointement avec l’Université de Waterloo, a été de 2004 à 2007
boursier de l’Institut de théorie et de calcul du Centre Harvard-Smithsonian d’astrophysique, puis titulaire d’une chaire de chercheur
invité distingué à l’Institut Périmètre en 2008 et 2009. Il est professeur associé à l’Institut depuis 2010. M. Afshordi se spécialise dans
les problèmes interdisciplinaires de la physique fondamentale, de l’astrophysique et de la cosmologie. En 2010, il a reçu un supplément
d’accélération à la découverte (SAD) accordé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).
Avery Broderick
(Ph.D., Institut de technologie de la Californie, 2004) est devenu professeur associé à l’Institut Périmètre en septembre
2011, dans le cadre d’une nomination conjointe avec l’Université de Waterloo. Auparavant, il a été postdoctorant à l’Institut de théorie et
de calcul du Centre Harvard-Smithsonian d’astrophysique (2004-2007) ainsi qu’à l’Institut canadien d’astrophysique théorique (2007-
2011). M. Broderick est un astrophysicien aux intérêts de recherche variés, depuis la formation des étoiles jusqu’à la physique des
extrêmes au voisinage des naines blanches, des étoiles à neutrons et des trous noirs. Il a récemment participé à un projet international
visant à produire et à interpréter des images témoignant de l’horizon de quelques trous noirs supermassifs, afin d’étudier comment
les trous noirs accumulent de la matière et projettent les rayonnements ultrarelativistes observés, et il sonde la nature de la gravité au
voisinage de ces trous noirs.
Alex Buchel
(Ph.D., Université Cornell, 1999) est professeur associé à l’Institut Périmètre depuis 2003, dans le cadre d’une nomination
conjointe avec l’Université Western. Auparavant, il a été chercheur à l’Institut de physique théorique de l’Université de la Californie à
Santa Barbara (1999-2002), puis au Centre de physique théorique de l’Université du Michigan (2002-2003). Ses recherches portent
sur la compréhension des propriétés quantiques des trous noirs et sur l’origine de l’univers dans le cadre de la théorie des cordes,
de même que sur la mise au point d’outils analytiques qui pourraient apporter un éclairage nouveau sur les interactions fortes des
particules subatomiques. En 2007, M. Buchel a reçu une bourse de nouveau chercheur du ministère de la Recherche et de l’Innovation
de l’Ontario.
Cliff Burgess
(Ph.D., Université du Texas à Austin, 1985) est devenu professeur associé à l’Institut Périmètre en 2004, dans le cadre
d’une nomination conjointe avec l’Université McMaster entrée en vigueur en 2005. Auparavant, il a été membre de l’École de sciences
naturelles de l’Institut d’études avancées de Princeton, puis professeur à l’Université McGill. Pendant deux décennies, M. Burgess a
appliqué les techniques de la théorie effective des champs à la physique des hautes énergies, à la physique nucléaire, à la théorie des
cordes, à la cosmologie de l’univers primitif et à la physique de la matière condensée. Avec ses collaborateurs, il a mis au point les
modèles d’expansion de l’univers qui constituent le cadre le plus prometteur pour la vérification expérimentale de la théorie des cordes.
Entre autres distinctions récentes, Cliff Burgess a été titulaire d’une bourse Killam et a été élu membre de la Société royale du Canada.
Il a aussi remporté le prix de physique théorique et mathématique de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes et du
Centre de recherches mathématiques.
Pedro Vieira
(Ph.D., École normale supérieure de Paris et Centre de physique de l’Université de Porto, 2008) a été chercheur associé
à l’Institut Max-Planck de physique gravitationnelle (Institut Albert-Einstein) en 2008 et 2009, avant de devenir professeur à l’Institut
Périmètre en 2009. Ses recherches portent sur la mise au point de nouveaux outils mathématiques pour les théories de jauge et des
cordes. Elles visent ultimement la résolution d’une théorie de jauge quadridimensionnelle réaliste. M. Vieira s’intéresse également à la
correspondance AdS/CFT, ainsi qu’au calcul théorique d’amplitudes de diffusion.
Y-system for scattering amplitudes
, de Pedro Vieira et
de ses collaborateurs, a remporté le Prix 2012 du meilleur article, remis par l’Institut de physique (IOP) et le comité de rédaction du
Journal
of Physics
A. M. Vieira s’est également mérité une bourse de nouveau chercheur en 2012.
Xiao-Gang Wen
(Ph.D., Université de Princeton, 1987) est devenu professeur à l’Institut Périmètre en mai 2012 à titre de titulaire
de la chaire Groupe-financier-BMO-Isaac-Newton de physique théorique de l’Institut Périmètre. Reconnu mondialement comme un
chef de file de la théorie de la matière condensée, il a été un pionnier du concept nouveau d’ordre topologique quantique, utilisé pour
décrire des phénomènes allant de la supraconductivité aux particules de charge fractionnaire, et il a inventé de nombreux formalismes
mathématiques. Il est l’auteur du manuel intitulé
Quantum Field Theory of Many-body Systems: From the Origin of Sound to an
Origin of Light and Electrons
(Théorie quantique des champs de systèmes à N corps : de l’origine du son à une origine de la lumière
et des électrons). Avant de se joindre à l’Institut, M. Wen a été chercheur distingué Moore à l’Institut de technologie de la Californie,
professeur de physique Cecil-et-Ida-Green à l’Institut de technologie du Massachusetts, ainsi que titulaire d’une chaire de chercheur
invité distingué de l’Institut Périmètre. Il est également membre élu de la Société américaine de physique.