Page 6 - 2013 French Annual Repoprt

Basic HTML Version

Quand je vois les progrès réalisés par l’Institut Périmètre au cours de la dernière année et les possibilités enthousiasmantes qui se
présentent pour l’année qui vient, c’est difficile de croire que l’Institut n’a qu’un peu plus de dix ans.
Lorsque nous avons fondé l’Institut Périmètre en 1999, nous savions que la physique théorique a le pouvoir de transformer la société et
nous étions convaincus que l’Institut pourrait apporter une contribution significative à ce chapitre.
Mais la physique a progressé plus que nous n’aurions pu l’imaginer. Le boson de Higgs a été découvert, l’énergie sombre est une réalité, et
des expérimentateurs peuvent contrôler de manière fiable des systèmes d’une taille quasi atomique. Des transformations sont imminentes
dans pratiquement tous les sous-domaines de la physique.
La capacité de l’Institut Périmètre de contribuer à ces progrès a été plus importante et est venue plus rapidement que tout ce que nous
aurions osé rêver. L’Institut a joué et joue encore un rôle de premier plan dans les progrès de la physique à l’échelle planétaire. Nos
chercheurs, y compris certaines recrues de l’année dernière, font partie des meilleurs scientifiques du monde. La concurrence a été plus
forte que jamais l’an dernier pour une place au sein de notre programme de maîtrise PSI. Et nos trousses pédagogiques de physique au
secondaire, qui ont servi à plus de deux millions d’élèves partout au Canada, deviennent des modèles sur le plan international.
Ce sont ces réalisations qui ont amené l’Institut Périmètre à être classé au cinquième rang mondial pour l’excellence de ses recherches en
physique – et au deuxième rang en physique théorique – dans une étude internationale menée en 2013 par des chercheurs de la Société
Max-Planck en Allemagne.
Au cours de la dernière année, j’ai parlé à de multiples occasions sur les possibilités qu’offre au Canada la révolution de la technologie
quantique, qui devrait selon de nombreux experts commencer d’ici quelques années et qui promet de transformer la société d’une manière
inimaginable. Les progrès réalisés en physique quantique à l’Institut Périmètre et à son partenaire expérimental, l’Institut d’informatique
quantique, positionne la
Quantum Valley
du Canada parmi les quelques centres qui mèneront cette révolution dans le monde.
Je tiens à féliciter notre directeur, Neil Turok, et sa merveilleuse équipe pour tout le travail accompli et leurs succès au cours de l’année
écoulée.
Je veux aussi souligner le fait que M. Turok a été désigné pour prononcer les conférences CBC Massey en 2012. Plus d’un million de
Canadiens, dont énormément de jeunes de partout au pays, ont été envoûtés par un message d’optimisme scientifique à propos de notre
avenir quantique, livré de manière éloquente et passionnée par Neil Turok dans le cadre des conférences Massey.
4
|
message
du
prés i dent
du
conse i l
Message du
président du conseil