Page 38 - 2013 French Annual Repoprt

Basic HTML Version

36
|
format i on
à
l a
recherche
LE PROGRAMME PSI
L’Institut Périmètre reconnaît que de brillants jeunes gens constituent le moteur
de la physique théorique. Le programme PSI (
Perimeter Scholars International
– Boursiers internationaux de l’Institut Périmètre), programme de maîtrise de
l’Institut, réunit des diplômés universitaires exceptionnels du monde entier,
afin de les amener en une année à la fine pointe de la physique théorique.
Ce programme a une structure innovatrice, avec desmodules de cours de trois
semaines donnés par des professeurs de l’Institut et d’autres conférenciers
de renom du monde entier, couvrant une vaste étendue de connaissances
et de points de vue. Non seulement les étudiants prennent connaissance
du spectre complet de la physique théorique, mais ils acquièrent des
compétences pratiques comme l’élaboration de modèles informatisés,
l’indépendance d’esprit et la résolution de problèmes en collaboration.
Dans la dernière partie du programme, les étudiants soutiennent un
mémoire portant sur des recherches originales. Plusieurs de ces mémoires
sont par la suite acceptés pour publication. Le programme PSI est offert en
partenariat avec l’Université de Waterloo, qui remet un diplôme de maîtrise
aux finissants.
En 2012-2013, 29 étudiants de 15 pays ont complété le programme PSI.
Il est à noter que 10 des diplômés de cette année sont des femmes, ce
qui reflète l’engagement de l’Institut Périmètre en faveur de l’équilibre des
sexes dans le domaine. Depuis son lancement il y a 4 ans, 125 étudiants
de 37 pays ont complété le programme. Cela témoigne de la renommée
internationale et de la popularité du programme PSI.
En 2012-2013, le programme PSI a bénéficié du généreux soutien des
personnes et organismes suivants :
le Fonds de fiducie communautaire Bluma-Appel; la Fondation Henry-
White-Kinnear; la Fondation de bienfaisance Ira-Gluskin-et-Maxine-
Granozsky-Gluskin; la Fondation communautaire de Kitchener-Waterloo
– Fonds de la famille John A. Pollock; Brad et Kathy Marsland; Margaret
et Larry Marsland.
DES TABLEAUX NOIRS
AUX AFFAIRES
Même si la physique théorique explore des domaines
que l’on peut difficilement imaginer – des confins de
l’univers au monde des particules subatomiques –,
ses outils mathématiques et sa rigueur scientifique
ont des applications pratiques immédiates.
Parmi les six diplômés du programme de doctorat
de l’Institut Périmètre cette année, deux ont mis
leur formation à profit en fondant des entreprises
canadiennes (pendant que leurs pairs obtenaient tous
des postes hautement convoités dans des institutions
savantes).
Jorge Escobedo
utilise son savoir-faire en modélisation
mathématique à titre de cofondateur et directeur de
la technologie de Canopy Labs, établie à Toronto,
qui aide des entreprises à prévoir le comportement
des consommateurs et à cibler leurs ventes, grâce à
des analyses sophistiquées de données. Il utilise les
compétences qu’il a acquises à l’Institut Périmètre, où il a
créé des outils analytiques et numériques originaux pour
calculer des propriétés physiques en théorie des cordes.
Cozmin Ududec
,
Ph.D.
, est cofondateur et directeur de
la gestion des risques d’Invenia Technical Computing, à
Winnipeg, où il est responsable du calcul et de la gestion
des risques financiers des opérations d’arbitrage dans le
domaine de l’énergie.
Les atouts nécessaires pour faire de la physique théorique
de pointe – mathématiques, algorithmique, pensée originale
et créativité sans bornes – seront de plus en plus précieux
dans l’économie du XXI
e
siècle.
Formation à la
recherche