DES BOURSES DE NOUVEAU CHERCHEUR À DE JEUNES PROFESSEURS


Trois chercheurs de l’Institut Périmètre ont reçu du gouvernement de l’Ontario des bourses de nouveau chercheur.

Kendrick Smith et Philip Schuster, professeurs à l’Institut Périmètre, et Itay Yavin, professeur associé à l’Institut Périmètre, ont chacun reçu une bourse de 140 000 $ à l’appui de leurs recherches hautement prometteuses. Ces bourses ont été annoncées jeudi à l’Université de Waterloo par la députée provinciale Kathryn McGarry.

Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, a déclaré que ces bourses permettront de faire des recherches sur des questions fondamentales porteuses d’un grand potentiel.

« Maintes et maintes fois, l’histoire a montré que les percées scientifiques font progresser la société humaine, a déclaré M. Turok. Il faut de la prévoyance et de la vision pour soutenir la recherche fondamentale, mais les bénéfices à long terme sont immenses. Nous sommes reconnaissants à Reza Moridi, ministre de la Recherche et de l’Innovation, ainsi qu’à la Province de l’Ontario, de souligner le talent de jeunes physiciens de l’Institut Périmètre et de les encourager à viser de nouvelles percées grâce au programme de bourses de nouveau chercheur. » [traduction]

Le programme de Bourses de nouveaux chercheurs aide de jeunes professeurs prometteurs à bâtir leur équipe d’étudiants diplômés, de postdoctorants, d’assistants de recherche et d’adjoints. Ce programme vise à améliorer la capacité de l’Ontario d’attirer et de conserver les talents les meilleurs et les plus brillants du monde entier.

Voici une brève présentation des chercheurs de l’Institut Périmètre qui viennent d’obtenir des bourses de nouveau chercheur.

  • Philip Schuster est un physicien des particules qui, avec sa partenaire de longue date Natalia Toro, a mis au point des méthodes révolutionnaires de recherche de nouvelle physique au grand collisionneur de hadrons et mène des recherches expérimentales inédites sur la matière sombre et de nouvelles forces. En 2014, Philip Schuster et Natalia Toro ont remporté un prix Nouveaux horizons en physique.
  • Kendrick Smith est un cosmologiste dont les travaux allient physique théorique, physique informatique, statistiques et analyse de données. Il est un membre important de plusieurs expériences de premier plan mondial, dont celles des satellites WMAP et Planck, qui ont cartographié avec une précision remarquable le rayonnement fossile (ou fonds diffus cosmologique), lumière la plus ancienne de l’univers. Kendrick Smith et l’équipe de l’expérience WMAP ont remporté le Prix Gruber de cosmologie 2012.
  • Itay Yavin est un physicien théoricien qui travaille dans le domaine de la physique des particules de haute énergie. Ses travaux mettent l’accent sur le domaine interdisciplinaire de l’astrophysique des particules, fondée sur l’idée que la matière sombre observée dans des phénomènes astrophysiques constitue une nouvelle particule fondamentale. M. Yavin et d’autres co-auteurs ont été les premiers à proposer plusieurs nouvelles signatures de la matière sombre, que l’on recherche actuellement dans différentes expériences à grande échelle. Itay Yavin est professeur associé à l’Institut Périmètre et professeur adjoint à l’Université McMaster.

« Kendrick Smith, Philip Schuster et Itay Yavin incarnent l’Institut Périmètre, a ajouté Neil Turok. Ils explorent certaines des questions les plus fondamentales de la physique. Ce sont des penseurs totalement investis dans leur travail et très créatifs. Leurs travaux chevauchent plusieurs disciplines, remettent en question des idées établies et cherchent avant tout à dévoiler la vérité. » [traduction]

Itay Yavin s’est dit honoré de recevoir une bourse de nouveau chercheur : « Je suis reconnaissant au gouvernement et aux citoyens de l’Ontario de me confier ces fonds et de soutenir la recherche fondamentale sur des questions essentielles en physique. » [traduction]

– Tenille Bonoguore

 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474