DEUX CHERCHEURS DE L’INSTITUT PÉRIMÈTRE REÇOIVENT DES DISTINCTIONS DE L’ACP


Freddy Cachazo et Roger Melko ont été honorés par l'Association canadienne des physiciens et physiciennes pour leur travaux sur les champs quantiques et la matière condensée.

Deux chercheurs de l’Institut Périmètre, qui travaillent dans les domaines incroyablement complexes de l’intrication quantique et de la physique corpusculaire des hautes énergies, ont reçu des distinctions de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes.
 
Roger Melko, théoricien de la matière condensée, a reçu la médaille Herzberg de l’ACP, qui souligne les réalisations exceptionnelles d’un physicien canadien au cours de sa carrière.
 
M. Melko est professeur associé à l’Institut Périmètre et titulaire de la chaire de recherche du Canada en physique quantique computationnelle à N corps, à l’Université de Waterloo.
 
Freddy Cachazo, titulaire de la chaire Gluskin-Sheff-Freeman-Dyson de physique théorique de l’Institut Périmètre, a remporté le prix ACP-CRM de physique théorique et mathématique.
 
« Ce sont de jeunes chercheurs exceptionnels qui repoussent les limites de la physique théorique », a déclaré Robert Myers, président du corps professoral de l’Institut Périmètre.
 
« Mais, bien plus, ils témoignent de la diversité croissante de la communauté de recherche de l’Institut Périmètre. Ces distinctions reconnaissent les travaux exceptionnels de deux scientifiques de haut calibre, dont l’influence dans leurs domaines respectifs promet de croître. » [traduction]
 
*
 
Roger Melko est un pionnier de l’utilisation de simulations informatiques à grande échelle pour comprendre le fonctionnement interne complexe des systèmes quantiques à N corps.
 
Il est surtout connu pour les travaux qu’il a réalisés en 2010, à l’aide d’un modèle informatique appelé simulations quantiques de Monte Carlo, pour évaluer des mesures de l’intrication quantique dans la matière condensée. Ses résultats ont permis d’évaluer des modèles et théories scientifiques par leurs propriétés d’intrication, et ont contribué à combler le fossé entre la physique de la matière condensée et la théorie de l’information quantique.
 
Depuis lors, ses recherches ont pris de l’ampleur, avec l’exploration du rôle plus important joué par l’intrication dans la définition de la structure de théories physiques.
 
Grâce à l’utilisation créative de simulations de pointe, M. Melko a obtenu de nombreux résultats révolutionnaires, dont l’identification de nouveaux états exotiques de la matière quantique, la caractérisation de transitions de phase quantiques et la démonstration de phénomènes topologiques émergents.
 
Ses méthodes sont maintenant beaucoup utilisées, de telle sorte que l’intrication est aujourd’hui largement reconnue comme diagnostic utile dans l'étude des matériaux quantiques par les physiciens de la matière condensée du monde entier.
 
Pour Roger Melko, cette distinction vient à point nommé reconnaître que la théorie de l’information quantique s’est bien implantée dans la recherche sur la matière condensée.
 
« C’est ce qui est passionnant, dit-il. À mon avis, cette médaille reconnaît la progression de cette idée dans le domaine. »
 
Il considère aussi cette distinction comme un grand honneur personnel : « La liste des récipiendaires antérieurs est vraiment impressionnante, ajoute-t-il. Des piliers du domaine ont reçu cette distinction. C’est incroyable d’être associé à ces personnes. » [traduction]
 
*
 
Freddy Cachazo est reconnu comme l’un des principaux jeunes physiciens théoriciens au monde, et ses travaux sur la théorie quantique des champs font déjà partie des manuels utilisés par les étudiants.
 
Il se spécialise dans l’étude des amplitudes de diffusion, qui consiste à voir comment des faisceaux de particules s’éloignent les uns des autres après une collision. En 2004, ses recherches ont fondamentalement modifié la manière de calculer les amplitudes de diffusion. Ses résultats sont maintenant utilisés de manière routinière dans les collisionneurs de particules à haute énergie, comme le grand collisionneur de hadrons du CERN, autant pour extraire des signaux de nouvelle physique que pour prédire avec une grande précision les effets de la physique connue.
 
Au-delà de son utilité immédiate pour les expérimentateurs, ces travaux fournissent de nouveaux outils et méthodes mathématiques pour étudier certaines des questions les plus fondamentales de la science. M. Cachazo explore actuellement des cadres mathématiques qui permettraient d’unifier la physique à son niveau le plus fondamental. Cette réunion des mathématiques modernes et de la théorie quantique des champs est aujourd’hui l’un des domaines les plus actifs et les plus compétitifs de la physique théorique.
 
Ancien lauréat de la médaille Herzberg de l’ACP, Freddy Cachazo a également remporté la prestigieuse médaille Gribov de la Société européenne de physique, ainsi qu’un prix Nouveaux horizons en physique de la Fondation des Prix du progrès scientifique (Breakthrough Prize Foundation).
 
« Le prix ACP-CRM est très particulier, a déclaré M. Cachazo, parce qu’il est réservé à la physique théorique et mathématique.
 
« La création de ce prix en 1995 constituait une reconnaissance de l’importance de ces domaines. La fondation de l’Institut Périmètre en 1999 témoignait également du potentiel de la physique théorique pour l’avenir. Remporter ce prix à titre de professeur à l’Institut Périmètre est à n’en pas douter une source d’inspiration. » [traduction]
 
– Tenille Bonoguore

pour en savoir plus:

 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474

« Ces distinctions reconnaissent les travaux exceptionnels de deux scientifiques de haut calibre, dont l’influence dans leurs domaines respectifs promet de croître. » [traduction]

 

– Robert Myers, président du corps professoral de l’Institut Périmètre