Dix nouveaux titulaires de chaire de chercheur distingué joignent les rangs de l’Institut Périmètre


Neil Turok, Ph.D., directeur de l’Institut Périmètre, a le plaisir d’annoncer la nomination de dix autres scientifiques remarquables comme titulaires de chaire de chercheur distingué de l’Institut Périmètre.

Neil Turok, Ph.D., directeur de l’Institut Périmètre de physique théorique (IP), au Canada, a le plaisir d’annoncer la nomination de dix autres scientifiques remarquables comme titulaires de chaire de chercheur distingué de l’Institut Périmètre.

En annonçant la nouvelle, M. Turok a affirmé : « C’est pour moi un réel privilège d’annoncer l’ajout à notre équipe de recherche de dix nouveaux titulaires de chaire de chercheur distingué. Ils ont tous apporté des contributions remarquables et originales à des domaines clés de la physique moderne. Ensemble, ils couvrent un vaste éventail de domaines de compétences, des fondements de la physique quantique à la cosmologie, en passant par la physique des particules, la matière condensée, la physique statistique et les trous noirs. Ils seront à la fois source d’inspiration et de conseils pour nos chercheurs et nos étudiants. » [traduction]

Les titulaires de chaire de chercheur distingué viennent à l’Institut Périmètre chaque année pour de longs séjours de recherche, devenant membres de la communauté scientifique de l’IP tout en conservant leur poste dans leur établissement d’origine. Plusieurs d’entre eux ont également fait partie du corps professoral du programme Perimeter Scholars International (PSI), programme innovateur de formation au niveau de la maîtrise. Les nouveaux titulaires de chaire de chercheur distingué de l’IP sont Dorit Aharonov, Patrick Hayden, Leo Kadanoff, Chris Isham, Renate Loll, Malcolm Perry, Sandu Popescu, Bill Unruh, Guifre Vidal et Mark Wise. Ils s’ajoutent aux dix titulaires actuels de chaire de chercheur distingué, dont le professeur Stephen Hawking.

En plus de constituer son équipe de chercheurs permanents à Waterloo, en Ontario, l’Institut Périmètre devient une seconde résidence de recherche pour de nombreux scientifiques de premier plan du monde entier.

Voici quelques renseignements sur les nouveaux titulaires de chaire de chercheur distingué.

LES NOUVEAUX TITULAIRES DE CHAIRE DE CHERCHEUR DISTINGUÉ

Dorit Aharonov est professeure au département d’informatique de l’Université hébraïque de Jérusalem. Elle a apporté des contributions majeures aux fondements théoriques de l’informatique quantique, notamment en ce qui concerne la compréhension et la neutralisation des effets des environnements bruités sur le fonctionnement délicat des ordinateurs quantiques, la détermination d’une transition du quantique au classique dans les ordinateurs quantiques tolérants aux erreurs, la mise au point de nouveaux outils et méthodes de conception des algorithmes quantiques, ainsi que l’étude des états fondamentaux des hamiltoniens de systèmes quantiques à N corps pour différentes classes d’hamiltoniens, du point de vue de la complexité algorithmique. En 2006, elle a reçu le prix Krill d’excellence en recherche scientifique. Mme Aharonov fait partie du corps professoral du programme PSI.

Patrick Hayden est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en physique de l’information à l’Université McGill. Ses recherches portent principalement sur la détermination de méthodes efficaces pour l’exécution des tâches de communication qui seront nécessaires au traitement à grande échelle de l’information quantique. Cela consiste notamment à mettre au point des méthodes permettant de transmettre de manière fiable les états quantiques dans des milieux bruités et de protéger l’information quantique contre les manipulations non autorisées. Il a également appliqué ces techniques à la question de la perte d’information dans les trous noirs. Entre autres distinctions, M. Hayden a été récipiendaire d’une bourse de recherche Sloan et d’une bourse Rhodes.

Christopher Isham est chercheur principal et professeur émérite de physique théorique au Collège impérial de Londres, établissement dont il a été doyen principal. Il a apporté de nombreuses contributions importantes aux domaines de la gravitation quantique et des fondements de la mécanique quantique. Motivé par le « problème du temps » en gravitation quantique, il a mis au point une nouvelle approche de la physique quantique appelée formalisme HPO (History Projection Operator ou formalisme des projecteurs d’histoire), qui permet d’étendre la théorie aux cas où il n’y a pas de notion normale de temps (comme dans la théorie de la relativité générale d’Einstein). Depuis la fin des années 1990, M. Isham développe une approche tout à fait inédite de la formulation de théories de la physique fondée sur le concept mathématique de « topos ». Cette approche offre une manière radicalement nouvelle d’appréhender les problèmes traditionnels de la physique quantique, ainsi qu’un cadre mathématique pour la mise au point de nouvelles théories qui n’auraient pas pu être envisagées à l’aide des mathématiques traditionnelles. Christopher Isham a été membre du Comité consultatif scientifique de l’Institut Périmètre de 2001 à 2005, et a présidé ce comité en 2005.

Leo Kadanoff est physicien théoricien et spécialiste des mathématiques appliquées à l’Institut James-Franck de l’Université de Chicago. Considéré comme un pionnier de la théorie de la complexité, il a apporté d’importantes contributions à la recherche sur les propriétés de la matière, le développement des zones urbaines, la modélisation statistique des systèmes physiques et l’apparition du chaos dans les systèmes de fluides et systèmes mécaniques simples. Il est surtout connu pour le développement des concepts d’invariance d’échelle et d’universalité appliqués aux transitions de phase. Plus récemment, il a contribué à la compréhension des singularités dans les mouvements de fluides. Entre autres distinctions, il a reçu la Médaille nationale des sciences des États-Unis, la Grande médaille d’or de l’Académie des sciences (Institut de France), le prix de la Fondation Wolf, la médaille Boltzmann de l’Union internationale de physique pure et appliquée, de même que la médaille du Centenaire de l’Université Harvard. Il a également été président de la Société américaine de physique. M. Kadanoff fait partie du corps professoral du programme PSI.

Renate Loll est professeure de physique théorique à l’Institut de physique théorique, au sein de la Faculté de physique et d’astronomie de l’Université d’Utrecht. Ses recherches portent principalement sur la gravitation quantique et sur la conception d’une théorie cohérente capable de décrire les constituants microscopiques de la géométrie de l’espace-temps et les lois de la dynamique quantique régissant leurs interactions. Elle a apporté des contributions majeures à la théorie de la gravitation quantique à boucles et proposé, avec ses collaborateurs, une nouvelle théorie de la gravitation quantique par l’approche des triangulations dynamiques causales. Mme Loll dirige l’un des plus grands groupes de recherche au monde sur la gravitation quantique non perturbative, et elle a reçu la prestigieuse subvention individuelle VICI de l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique. Elle fait également partie du corps professoral du programme PSI.

Malcolm Perry est professeur de physique théorique au département de mathématiques appliquées et de physique théorique de l’Université de Cambridge, et membre du Collège Trinity de Cambridge. Ses recherches portent principalement sur les théories de la relativité générale, de la supergravité et des cordes. M. Perry a apporté des contributions majeures à la théorie des cordes, à la gravitation quantique euclidienne et à la compréhension du rayonnement des trous noirs. Avec Robert Myers, professeur à l’IP, il a élaboré la métrique de Myers-Perry, qui montre comment construire des trous noirs dans les dimensions supérieures de l’espace-temps de la théorie des cordes. Entre autres distinctions, Malcolm Perry est docteur ès sciences de l’Université de Cambridge. M. Perry fait aussi partie du corps professoral du programme PSI.

Sandu Popescu est professeur de physique au Laboratoire de physique Henry-Herbert-Wills de l’Université de Bristol et membre du groupe information et calcul quantiques de Bristol. Il a apporté de nombreuses contributions à la physique quantique, qui vont de la théorie fondamentale aux applications industrielles brevetables, en passant par la conception d’expériences pratiques (comme la toute première expérience de téléportation). Ses recherches sur la nature du comportement quantique, et notamment sur la non-localité quantique, l’ont conduit à découvrir quelques-uns des concepts fondamentaux du domaine émergent de l’information et du calcul quantiques. Il a été lauréat du prix Adams de Cambridge et du prix Clifford-Patterson de la Société royale de Londres.

William Unruh est professeur de physique à l’Université de la Colombie-Britannique. Il a apporté des contributions fondamentales à la compréhension de la gravité, des trous noirs, de la cosmologie, des champs quantiques dans des espaces courbes, ainsi que des fondements de la mécanique quantique, notamment avec la découverte de l’effet Unruh. Ses recherches sur les effets de la mécanique quantique aux premiers stades de l’univers ont apporté de nombreux éclairages, notamment en ce qui concerne ses effets en informatique. M. Unruh a été le premier directeur du programme Cosmologie et gravité de l’Institut canadien de recherches avancées (1985-1996). Il a reçu entre autres distinctions la médaille Rutherford de la Société royale du Canada (1982), la médaille Herzberg de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes (1983), le prix Steacie du Conseil national de recherches (1984), la médaille pour contributions exceptionnelles de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes (1995) et le prix Killam décerné par le Conseil des Arts du Canada. Il a été élu membre de la Société royale du Canada, de la Société américaine de physique et de la Société royale de Londres, de même que membre honoraire étranger de l’Académie américaine des arts et sciences.

Guifre Vidal est professeur à la Faculté de sciences physiques de l’Université du Queensland. Il est l’auteur d’importantes contributions au développement de la théorie de l’information quantique, avec notamment des applications à la théorie de la matière condensée. Ses recherches portent sur le phénomène de l’intrication, sur le groupe de renormalisation et sur le développement d’algorithmes à réseau de tenseurs pour simuler des systèmes quantiques. Le professeur Vidal a reçu entre autres distinctions une bourse Marie-Curie, décernée par l’Union européenne, et une bourse de la fondation Sherman-Fairchild. Il est également boursier de la Fédération australienne des conseils de recherche.

Mark Wise a le titre de professeur de physique des hautes énergies John-Alexander-McCone à l’Institut de technologie de la Californie (Caltech). Il a mené des recherches en physique des particules élémentaires et en cosmologie. M. Wise est colauréat du prix Sakurai de physique théorique des particules 2001 pour l’élaboration de la théorie effective des quarks lourds (HQET), formalisme mathématique qui permet aux physiciens de faire des prédictions au sujet de problèmes autrement insolubles dans la théorie des interactions fortes entre quarks. Il a également publié des travaux sur les modèles mathématiques d’évaluation des risques financiers. Mark Wise a reçu une bourse de recherche Sloan. Il est actuellement membre élu de la Société américaine de physique, de l’Académie américaine des arts et sciences, ainsi que de l’Académie nationale des sciences des États-Unis.

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051