Raymond Laflamme élu membre de l’APS


L’un des membres fondateurs de l’Institut Périmètre vient d’être élu membre de la Société américaine de physique.

Raymond Laflamme, professeur associé à l’Institut Périmètre, a récemment été élu membre de la Société américaine de physique pour ses contributions en tant que pionnier de l’informatique quantique.

Le comité de sélection a reconnu chez M. Laflamme « sa direction visionnaire dans le domaine de l’informatique quantique, de même que ses contributions nombreuses et essentielles aux fondements théoriques et aux réalisations pratiques du traitement de l’information quantique, en particulier la correction d’erreurs quantiques et le calcul quantique à optique linéaire. » [traduction]

La Société américaine de physique est la deuxième plus grande association de physiciens au monde. Elle publie plus d’une douzaine de revues scientifiques, dont les Physical Review et Physical Review Letters.

Raymond Laflamme est un membre fondateur de l’Institut Périmètre. Il a obtenu son doctorat en cosmologie et relativité générale à l’Université de Cambridge, sous la direction de Stephen Hawking. Avant d’être membre de l’Institut Périmètre, il a travaillé comme chercheur au Laboratoire national de Los Alamos, où il a réorienté sa recherche de la cosmologie à l’informatique quantique. Il est professeur associé dans le cadre d’une nomination conjointe avec l’Institut d’informatique quantique, dont il est le directeur fondateur, à l’Université de Waterloo.

M. Laflamme est également directeur de QuantumWorks, le consortium national canadien de recherche en informatique quantique, directeur du programme Information quantique de l’Institut canadien de recherches avancées (ICRA) depuis 2003 et membre de l’ICRA depuis 2001. Il est titulaire de la chaire de recherche du Canada sur l’information quantique ainsi que professeur au Département de physique et d’astronomie de l’Université de Waterloo.

« C’est un grand honneur d’être élu membre de l’APS, et je suis très heureux que mes travaux aient été reconnus par la communauté scientifique de la Société américaine de physique, a déclaré M. Laflamme. Mais ces travaux n’auraient pas été possibles sans la collaboration essentielle de mes collègues, dont les professeurs, les postdoctorants et les étudiants de l’IQC, de l’Institut Périmètre, de l’Université de Waterloo et d’ailleurs dans le monde. » [traduction]

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051