Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, remporte un prix WISE 2010 pour l’initiative Next Einstein


Le Sommet mondial de l’innovation en éducation (WISE) a choisi Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, et son initiative Next Einstein (le prochain Einstein) de l’AIMS, pièce maîtresse du programme de rayonnement international de l’IP, parmi ses six lauréats de cette année.

Dans le cadre de son action visant à reconnaître des initiatives innovatrices en éducation qui transforment les sociétés, le Sommet mondial de l’innovation en éducation (World Innovation Summit for Education – WISE) a choisi Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, et son initiative Next Einstein (le prochain Einstein) de l’AIMS parmi les six lauréats des prix WISE 2010, sur plus de 300 candidatures émanant de 89 pays. Chaque lauréat recevra la somme de 20 000 $ US pour son projet.

 

WISE Award 2010 laureates

Les lauréats des prix WISE 2010 (de gauche à droite), Tove Romsaas Wang, Neil Turok, Cecilia d'Oliveira, Nnaemeka Ikegwuonu, Ayla Goksel et Mushtaq Chhapra, en compagnie de Son Altesse Sheikha Mozah Bint Nasser Al-Missned (quatrième en partant de la gauche), présidente de la Fondation du Qatar, et de Son Excellence Sheikh Abdulla bin Ali Al-Thani (à l’extrême droite), président de WISE

WISE est une initiative de la Fondation pour l'éducation, les sciences et le développement communautaire du Qatar. Maintenant à sa deuxième année d’existence, WISE tiendra du 7 au 9 décembre dans la capitale Doha un sommet de trois jours pendant lequel plus de 1000 délégués du monde entier discuteront d’approches créatives en éducation. Dans le cadre du sommet, il y aura un dîner de gala au cours duquel le professeur Turok, qui a fondé en 2003 l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) au Cap, en Afrique du Sud, recevra son prix.

Le professeur Turok a déclaré : « Nous sommes ravis de cette reconnaissance de WISE et nous avons très hâte de rencontrer des éducateurs de premier plan mondial au sommet de Doha. Le succès de l’AIMS s’explique par les efforts concertés d’un grand nombre de personnes et d’organismes. WISE nous donne une occasion d’étendre nos partenariats autour d’un programme simple : permettre aux esprits scientifiques les plus brillants de l’Afrique de s’épanouir et, au bout du compte, de transformer l’avenir de ce continent. Nous espérons que nos succès en Afrique inspireront des efforts créatifs semblables ailleurs dans le monde. » [traduction]

Arun Sharma, directeur de projet de l’AIMS-NEI, a ajouté : « L’AIMS travaille quotidiennement à transformer l’éducation en Afrique. À la veille du lancement d’autres centres de l’AIMS, la reconnaissance du caractère innovateur et de l’efficacité du modèle de l’AIMS par le jury de calibre mondial des prix WISE constitue un honneur. Au sommet, nous avons hâte de conclure de nouveaux partenariats et de lancer de nouvelles collaborations afin d’améliorer notre propre travail, chez nous en Afrique. » [traduction]

Les autres lauréats des prix WISE 2010 sont la Fondation des citoyens au Pakistan, le Programme d’éducation des filles-mères en Turquie, la Radio rurale des petits propriétaires agricoles au Nigeria, le programme de publication OpenCourseWare du MIT aux États-Unis, de même que la campagne Rewrite the Future au Royaume-Uni. WISE prévoit lancer un blogue qui permettra au public de suivre les progrès de tous les projets récompensés, y compris les six lauréats de 2009.

En plus de recevoir ce prix WISE, le professeur Turok a récemment été honoré par la Société de mathématiques d’Afrique du Sud (SAMS) en étant l’un des colauréats du prix SAMS 2010 pour l’avancement des mathématiques. Il a partagé cet honneur avec le professeur Fritz Hahne, premier directeur de l’AIMS-Afrique du Sud, pour leur rôle déterminant dans la mise sur pied et la croissance de l’AIMS. Jamshid Moori, vice-président de la SAMS, a affirmé que les lauréats ont contribué à rajeunir les sciences mathématiques en Afrique du Sud.

L’AIMS et l’initiative AIMS-NEI

L’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) est un centre d’excellence mondialement reconnu en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Ayant son siège au Cap, en Afrique du Sud, il a pour mission d’accroître rapidement et à un coût raisonnable la capacité scientifique et technologique de l’Afrique en offrant une formation de haut niveau à des diplômés africains exceptionnels.

Depuis sa fondation en 2003, le centre AIMS d’Afrique du Sud totalise 305 diplômés, dont 33 % de femmes, issus de 31 pays africains. Leur parcours est remarquable, puisque plus de 95 % d’entre eux ont poursuivi des études de maîtrise ou de doctorat, et la grande majorité restent en Afrique pour faire bénéficier de leurs compétences des universités, centres de recherche, organismes gouvernementaux, ONG et entreprises africains.

L’initiative Next Einstein (le prochain Einstein – AIMS-NEI) émane du vœu exprimé par Neil Turok lors de la réception du prix TED que « le prochain Einstein soit africain ». Cette initiative consiste en un plan stratégique visant à prolonger le succès du premier centre de l’AIMS pour créer d’ici 2020 un réseau panafricain coordonné de 15 centres de l’AIMS d’où sortiront chaque année 750 diplômés hautement qualifiés.

Le rôle du programme de rayonnement international de l’IP

Situé à Waterloo, en Ontario, l’Institut Périmètre de physique théorique (IP) est l’un des principaux centres de recherche en physique fondamentale au monde. Le programme de rayonnement international de l’IP, dont l’AIMS-NEI est l’élément central, a pour but la promotion et l’expansion des connaissances dans de nouveaux centres d’excellence en physique et en mathématiques dans le monde. À titre de partenaire coordonnateur nord-américain de l’AIMS-NEI, le programme de rayonnement international de l’IP favorise la participation d’autres partenaires publics et privés au succès de l’AIMS-NEI.

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051