Neil Turok est fait membre de l’Ordre du Canada


Le directeur de l’Institut Périmètre se dit « surpris et très honoré » de recevoir l’une des plus hautes distinctions du pays.

Lorsque le cosmologiste bien connu Neil Turok a déménagé au Canada pour prendre la tête de l’Institut Périmètre en 2008, il est arrivé avec un enthousiasme sans bornes envers la grande aventure scientifique qui l’attendait.
 
Mais malgré son parcours exemplaire de chercheur sur l’histoire ancienne et l’avenir lointain de l’univers, il y a une chose que M. Turok n’aurait jamais pu prédire : jusqu’à quel point il serait chaleureusement accueilli au Canada.
 
Neil Turok vient d’être nommé Officier honoraire de l’Ordre du Canada, en reconnaissance de sa « contribution scientifique substantielle au domaine de la physique théorique et de la cosmologie, qui fournit de nouveaux modèles mettant à l’épreuve des théories fondamentales sur l’univers » [traduction]. La gouverneure générale du Canada lui remettra officiellement cette distinction lors d’une cérémonie d’investiture au cours de la prochaine année.
 
Même si l’Ordre du Canada est remis à des individus pour des services et réalisations exceptionnels, M. Turok considère qu’il s’agit d’une reconnaissance plus large de la contribution de l’Institut Périmètre et de toutes les personnes dont l’appui est essentiel à son succès.
 
« Je suis à la fois incroyablement surpris et très honoré de recevoir l’Ordre du Canada même si je ne suis pas encore citoyen du pays », a déclaré M. Turok, qui a récemment déposé sa demande de citoyenneté.
 
« Cela n’aurait pas été possible sans le travail d’équipe et le soutien de nombreuses personnes. Nous poursuivons ensemble un idéal formidable — découvrir de nouvelles vérités sur la nature, permettre à de brillants jeunes scientifiques de s’épanouir, et faire connaître à tous les merveilles et l’espoir que procure la science. » [traduction]
Neil Turok a déclaré que l’Institut Périmètre doit son succès au soutien de ses partenaires publics et privés, ainsi qu’au caractère ouvert et visionnaire de la société canadienne : « Le Canada est un lieu rêvé pour la science, l’internationalisme et la construction d’un avenir meilleur pour le monde. » [traduction].
 
Comme M. Turok est actuellement résident permanent du Canada, il est officiellement nommé Officier honoraire de l’Ordre du Canada. Cinq membres honoraires peuvent être nommés chaque année, et la mention « honoraire » disparaît lorsqu’un récipiendaire devient par la suite citoyen canadien.
 
Ue-Li Pen, collaborateur de longue date et professeur associé à l’Institut Périmètre, connaît Neil Turok depuis plus de 25 ans. Il a travaillé avec lui à l’Université de Princeton, et il est maintenant un de ses collègues et collaborateurs au Canada.
 
Selon M. Pen, Neil Turok n’est pas seulement un physicien de classe mondiale, un chef de file de la communauté scientifique et un mentor enthousiaste. C’est aussi un meneur d’envergure planétaire, comme en fait foi l’AIMS (African Institute for Mathematical Sciences – Institut africain des sciences mathématiques), qu’il a fondé en 2003. L’AIMS est devenu depuis lors un réseau de 6 centres — en Afrique du Sud, au Sénégal, au Ghana, au Cameroun, en Tanzanie et au Rwanda — et le principal institut de formation supérieure en mathématiques de l’Afrique.
 
« Ses idéaux inébranlables, tant sur le plan scientifique que pour la société, sont un moteur de son dévouement sans bornes et de son infatigable persévérance, a déclaré M. Pen. Les résultats vont au-delà de toute espérance. Son initiative a rehaussé l’image du Canada en physique et dans l’ensemble des sciences. » [traduction]
 
Mike Lazaridis, fondateur de l’Institut Périmètre, a aussi souligné les efforts de Neil Turok pour élever le niveau scientifique du Canada. À titre de directeur de l’Institut Périmètre, M. Turok a recruté des scientifiques de réputation mondiale, mis sur pied le programme exclusif de chaires de chercheur invité distingué, présidé à la création du programme de maîtrise PSI (Perimeter Scholars International – Boursiers internationaux de l’Institut Périmètre) et offert son appui indéfectible aux programmes fructueux de diffusion des connaissances de l’Institut.
 
« Sous la direction de Neil Turok, l’Institut Périmètre est devenu l’un des principaux centres de physique théorique au monde, a déclaré M. Lazaridis. La vision et l’orientation que M. Turok a données à toutes ces initiatives ont été une source d’inspiration pour tous les Canadiens et amélioré la stature internationale du ‎Canada. » [traduction]
 
M. Turok a reçu de nombreuses distinctions, dont des bourses Sloan et Packard, de même que la médaille James-Clerk-Maxwell de l’Institut de physique du Royaume-Uni. Il est membre du programme Cosmologie et gravité de l’Institut canadien de recherches avancées et membre principal du Collège Massey de l’Université de Toronto. En 2012, il a été invité à prononcer les conférences Massey, diffusées partout au Canada.
 
Pour ses découvertes scientifiques et son œuvre de mise sur pied de l’AIMS, Neil Turok s'est vu décerner un prix TED en 2008, ainsi que des prix du Sommet mondial sur l’innovation et l’esprit d’entreprise, et du Sommet mondial de l’innovation en éducation. En 2016, il a reçu de l’Institut américain de physique la médaille John-Torrence-Tate pour son action déterminante en physique à l’échelle internationale.
 
M. Turok a été élu membre honoraire de l'Institut de physique du Royaume-Uni. Il a reçu le prix John-Wheatley de la Société américaine de physique et a été choisi pour prononcer la conférence Gerald-Whitrow devant la Société royale d’astronomie en 2016.
 

- Tenille Bonoguore


Pendant toute l’année 2017, Neil Turok a fait une tournée de conférences d’un bout à l’autre du Canada dans le cadre d’Innovation150, projet en collaboration dirigé par l’Institut Périmètre pour célébrer l’ingéniosité canadienne à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération. Visionnez ci-dessous l’une de ces conférences :

 

Institut Périmètre de Physique Théorique

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

Contact avec les médias,

Director of Communications & Media
519-569-7600 x4474
“Canada is a special place to pursue science, internationalism, and a brighter future for the world.”
- Neil Turok