Luis Lehner élu membre de la Société américaine de physique


Luis Lehner, professeur associé à l’IP, a été élu membre de la Société américaine de physique (APS).

Luis Lehner, professeur associé à l’IP, a été élu membre de la Société américaine de physique (APS), pour ses « importantes contributions à la relativité numérique, plus particulièrement dans les domaines de la simulation de trous noirs, de la magnétohydrodynamique en relativité générale et du développement d’algorithmes. » [traduction]

Selon Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, « cette reconnaissance vient à point et est bien méritée. Le professeur Lehner est un pionnier des efforts modernes visant à tirer des équations d’Einstein des prédictions précises du comportement des trous noirs et d’autres systèmes à forte gravité. Avec les tests d’observation prévus dans un proche avenir grâce à l’astronomie des ondes gravitationnelles, ses travaux devraient jouer un rôle central dans la compréhension des événements les plus violents et fascinants de l’univers, dont les collisions de trous noirs, et à terme peut-être la singularité du Big Bang lui-même. » [traduction]

Depuis 2003, Luis Lehner est à la tête d’un projet international visant la mise au point d’une infrastructure de calcul afin de réaliser des simulations de systèmes hautement dynamiques et à forte gravité. Ce projet a donné lieu à plusieurs percées scientifiques : la première étude de la dynamique des fusions d’étoiles à neutrons magnétisées (2008); la première simulation des répercussions d’un trou noir subissant un effet de recul sur un disque d’accrétion qui l’entoure (2009); la première étude des effets d’un trou noir binaire sur les champs magnétiques et sur le plasma environnant (2010). Avec Frans Pretorius, de l’Université de Princeton, il a élucidé le sort final des « cordes noires » (2010), les cousins des trous noirs dans un nombre plus élevé de dimensions. Les méthodes mises au point par M. Lehner et ses collègues ont été adoptées par des groupes de recherche partout dans le monde.

En 2009, le professeur Lehner est devenu professeur associé à l’Institut Périmètre dans le cadre d’une nomination conjointe avec l’Université de Guelph. Ses recherches lui ont valu de nombreux prix et distinctions, dont le prix Nicholas-Metropolis de l’APS pour une thèse exceptionnelle (1999), le prix CGS/UMI pour une thèse remarquable (1998), une bourse de recherche Sloan (2003-2005), le prix Phi-Kappa-Phi en sciences naturelles et physiques (2004) et le prix Rainmaker de l’Université de l’État de la Louisiane (2008). M. Lehner est membre de l’Institut de physique du Royaume-Uni, membre de l’Institut canadien de recherches avancées et membre Kavli de l’Académie nationale des sciences des États-Unis.

Pour en savoir plus

• http://physics.aps.org/synopsis-for/10.1103/PhysRevLett.105.101102
• http://news.discovery.com/space/black-holes-on-a-string-in-the-fifth-dimension.html
• An Early Warning System for Detecting Black Hole Mergers
• C. PALENZUELA, L. LEHNER et S.L. LIEBLING. « Dual Jets from Binary Black Holes », Science, vol. 329, p. 927-930 (20 août 2010).
• http://prl.aps.org/abstract/PRL/v105/i11/e111101

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051