L’INSTITUT PÉRIMÈTRE ACCUEILLE DE NOUVEAUX TITULAIRES DE CHAIRE DE CHERCHEUR INVITÉ DISTINGUÉ


L’Institut Périmètre a le plaisir d’annoncer la nomination de huit autres scientifiques de renommée internationale dans le cadre de son programme de chaires de chercheur invité distingué.

Les nouveaux titulaires de chaire de chercheur invité distingué sont Matthew Fisher (Institut Kavli de physique théorique), Duncan Haldane (Université de Princeton), Theodore A. (Ted) Jacobson (Université du Maryland à College Park), Peter Shor (Institut de technologie du Massachusetts), Dam Thanh Son (Université de Chicago), Andrew Strominger (Université Harvard), Raman Sundrum (Université du Maryland à College Park) et Zhenghan Wang (Station Q de Microsoft Research).

Les titulaires de chaire de chercheur invité distingué font de l’Institut Périmètre leur seconde résidence de recherche. Ils viennent à l’Institut chaque année pour de longs séjours, tout en conservant leur poste au sein de leur établissement d’origine. Pendant ces séjours, ils participent à tous les aspects de la vie de l’Institut : en plus de mener des recherches personnelles et de collaborer avec des collègues, plusieurs participent aux programmes de diffusion des connaissances de l’Institut, enseignent dans le cadre du programme PSI, et organisent des conférences ou y participent.

Depuis que Stephen Hawking a été nommé en novembre 2008 titulaire de la première chaire de chercheur invité distingué, l’Institut Périmètre a recruté dans ce programme plus de 35 autres scientifiques de premier plan du monde entier. L’Institut compte actuellement 33 titulaires de chaire de chercheur invité distingué couvrant tout le spectre de la physique théorique. Ils sont nommés pour des mandats renouvelables de trois ans.

LES NOUVEAUX TITULAIRES DE CHAIRE DE CHERCHEUR INVITÉ DISTINGUÉ

Matthew Fisher (Ph.D., Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, 1986) est physicien de la matière condensée à l’Institut Kavli de physique théorique de l’Université de la Californie à Santa Barbara. Ses recherches portent sur les systèmes fortement corrélés, en particulier les systèmes à dimensionnalité réduite, les isolateurs de Mott, le magnétisme quantique et l’effet Hall quantique. Aux États-Unis, il a reçu le prix Alan-T. Waterman de la Fondation nationale des sciences en 1995, puis le prix des initiatives de recherche de l’Académie nationale des sciences en 1997. M. Fisher a été élu membre de l’Académie américaine des arts et des sciences en 2003 et de l’Académie nationale des États-Unis en 2012. Il est l’auteur de plus de 160 publications.

F. Duncan M. Haldane (Ph.D., Université de Cambridge, 1978) a le titre de professeur Eugene-Higgins de physique à l’Université de Princeton. Ses recherches portent sur l’étude de systèmes quantiques de matière condensée à N corps en interaction forte, à l’aide de méthodes non perturbatrices. Il s’intéresse en particulier au spectre d’intrication d’états quantiques, aux isolants topologiques et aux isolants de Chern, ainsi qu’à la géométrie et aux fonctions d’onde modèles de l’effet Hall quantique fractionnaire. M. Haldane a été récipiendaire d’une bourse de recherche Sloan et est actuellement membre élu de la Société royale de Londres, de l’Institut de physique du Royaume-Uni, de la Société américaine de physique, de l’Association américaine pour l’avancement de la science et de l’Académie américaine des arts et des sciences. Il a reçu le prix Oliver-E.-Buckley de physique de la matière condensée attribué par la Société américaine de physique (1993) et la médaille Dirac du Centre international de physique théorique (2012).

Theodore A. (Ted) Jacobson (Ph.D., Université du Texas à Austin, 1983) est professeur de physique à l’Université du Maryland à College Park. C’est un chef de file de la recherche dans le domaine de la physique gravitationnelle, de même qu’un éducateur passionné et accompli. Ses recherches portent sur la gravitation quantique, la mise à l’épreuve des fondements de la théorie de la relativité, la nature du rayonnement de Hawking et l’entropie des trous noirs. M. Jacobson est l’auteur de plus de 100 articles scientifiques, qui ont fait l’objet de plus de 6800 citations. Il est membre élu de la Société américaine de physique et de l’Association américaine pour l’avancement de la science. Il est en outre membre du comité de rédaction de Physical Review D et rédacteur en chef d’une section des Physical Review Letters.

Peter Shor (Ph.D., Institut de technologie du Massachusetts, 1985) a le titre de professeur Morss de mathématiques appliquées à l’Institut de technologie du Massachusetts. En 1994, il a formulé un algorithme quantique de factorisation, maintenant appelé algorithme de Shor, qui est exponentiellement plus rapide que le meilleur algorithme actuellement connu conçu pour un ordinateur classique. Il a également démontré que la correction d’erreurs quantiques est possible et que l’on peut effectuer des calculs quantiques insensibles aux défaillances dans un ordinateur quantique. M. Shor continue de concentrer ses recherches sur l’informatique théorique, plus précisément sur l’algorithmique et le calcul quantique. Il a reçu de nombreux prix et distinctions, dont le prix Nevanlinna (1998), le Prix international de communication quantique (1998), le prix Gödel de l’ACM (1999) et une bourse de la Fondation MacArthur (1999). Il a en outre été élu membre de l’Académie nationale des sciences des États-Unis (2002) ainsi que de l’Académie américaine des arts et des sciences (2011).

Dam Thanh Son (Ph.D., Institut de recherche nucléaire de Moscou, 1995) a le titre de professeur d’université en physique à l’Université de Chicago, poste prestigieux qui comporte des nominations aux instituts de recherche interdisciplinaire de l’université, à savoir l’Institut Enrico-Fermi et l’Institut James-Franck. Reconnu pour ses vastes intérêts en recherche, M. Son a acquis une renommée internationale pour son application des idées de la théorie des cordes à la physique du plasma quark-gluon. Ses travaux englobent plusieurs domaines de la physique théorique, dont la théorie des cordes, la physique nucléaire, la physique de la matière condensée, la physique des particules et la physique atomique. Entre autres distinctions, Dam Thanh Son a été élu membre de la Fondation Alfred-P.-Sloan (2001) et de la Société américaine de physique (2006).

Andrew Strominger (Ph.D., Institut de technologie du Massachusetts, 1982) a le titre de professeur Gwill-E.-York de physique à l’Université Harvard, où il est également directeur du Centre des lois fondamentales de la Nature. Dans ses recherches, il a recours à diverses approches pour étudier l’unification des forces et des particules, l’origine de l’univers, de même que la structure quantique des trous noirs et de leur horizon (horizon des événements). Entre autres contributions majeures, le professeur Strominger est le codécouvreur des compactifications de Calabi-Yau et des solutions branaires de la théorie des cordes. Avec ses collaborateurs, il a fourni une démonstration à l’échelle microscopique de la manière dont les trous noirs peuvent stocker de l’information de façon holographique. Ses recherches récentes portent sur des aspects des trous noirs et de leur horizon qui sont universels et ne dépendent pas d’hypothèses microphysiques détaillées. Il a donné une conférence publique intitulée The Edges of the Universe: Black Holes, Horizons and Strings (Les bords de l’univers : trous noirs, horizons et cordes), accessible dans le site Web de la Société royale de Londres.

Raman Sundrum (Ph.D., Université Yale, 1990) a le titre de professeur d’université distingué à l’Université du Maryland à College Park, où il est également directeur du Centre de physique fondamentale du Maryland. Son domaine de recherche est la physique théorique des particules, plus précisément les mécanismes théoriques et les implications observables des dimensions supplémentaires de l’espace-temps, de la supersymétrie et de la dynamique en régime de couplage fort. En 1999, avec Lisa Randall, il a proposé une classe de modèles, maintenant connus sous le nom de modèles de Randall-Sundrum,  selon lesquels le monde réel est un univers comportant des dimensions supplémentaires, décrit par une géométrie déformée. M. Sundrum a remporté un prix de jeune chercheur exceptionnel du Département américain de l’Énergie pour 2001-2002. Il a été élu membre de la Société américaine de physique (2003) et de l’Association américaine pour l’avancement de la science (2011).

Zhenghan Wang (Ph.D., Université de la Californie à San Diego, 1993) est chercheur principal à la Station Q de Microsoft Research sur le campus de l’Université de la Californie à Santa Barbara (UCSB), ainsi que professeur de mathématiques à l’UCSB, en congé d’une durée indéterminée. Il s’intéresse principalement à la topologie quantique, aux modèles mathématiques des phases topologiques de la matière, ainsi qu’à leur application à l’informatique quantique. M. Wang et ses collègues de Microsoft ont obtenu de nombreux résultats, y compris la démonstration qu’un ordinateur quantique anyonique est capable d’effectuer tout calcul qu’un ordinateur quantique plus traditionnel à qubits peut effectuer. Il travaille actuellement sur les fondements théoriques du domaine de l’anyonique, c’est-à-dire la science et la technologie de la mise au point, du comportement et des applications d’appareils anyoniques.

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051