Quatre scientifiques de premier plan deviennent membres du comité consultatif scientifique de l’Institut Périmètre


L’IP a le plaisir d’annoncer la nomination des éminents scientifiques Brian Greene, Renate Loll, Erik Verlinde et Birgitta Whaley à son comité consultatif scientifique.

Neil Turok, Ph.D., directeur de l’Institut Périmètre de physique théorique (IP), au Canada, a le plaisir d’annoncer la nomination de quatre scientifiques de premier plan qui se joindront aux autres membres du comité consultatif scientifique de l’IP.

En annonçant la nouvelle M. Turok a déclaré : « Ces scientifiques remarquables nous donneront des conseils cruciaux, alors que l’Institut est en expansion, faisant en sorte que nos programmes de recherche et de formation continuent de croître et de s’épanouir dans des directions passionnantes. » [traduction]

Brian Greene est professeur de mathématiques et physique à l’Université Columbia, où il est codirecteur de l’Institut des cordes, de cosmologie et de physique des astroparticules (ISCAP). Il a fait des découvertes majeures en théorie des supercordes, explorant les conséquences physiques et les propriétés mathématiques des dimensions supplémentaires postulées par la théorie. Ses recherches actuelles se concentrent sur la cosmologie des cordes, où il cherche à comprendre la physique des premiers moments de l’univers. Brian Greene est bien connu pour son travail de vulgarisation de la physique théorique. Parmi les livres qu’il a publiés, mentionnons : The Elegant Universe (L’univers élégant), vendu à plus d’un million d’exemplaires dans le monde; The Fabric of the Cosmos (Le tissu du cosmos), qui est demeuré pendant six mois dans la liste des best-sellers du New York Times; Icarus at the Edge of Time, A Children’s Tale (Icare à la limite du temps – Conte pour enfants). Un spécial en trois parties de la série télévisée NOVA, réalisé à partir de The Elegant Universe (L’univers élégant), a remporté à la fois un prix Emmy et un prix Peabody.

Renate Loll est professeure de physique théorique à l’Institut de physique théorique, au sein de la Faculté de physique et d’astronomie de l’université d’Utrecht. Ses recherches portent principalement sur la gravitation quantique et sur la conception d’une théorie cohérente qui décrit les constituants microscopiques de la géométrie de l’espace-temps et les lois de la dynamique quantique régissant leurs interactions. Elle a apporté des contributions majeures à la théorie de la gravitation quantique à boucles et proposé, avec ses collaborateurs, une nouvelle théorie de la gravitation quantique par l’approche des triangulations dynamiques causales. Renate Loll dirige l’un des plus grands groupes de recherche au monde sur la gravitation quantique non perturbative, et elle a reçu la prestigieuse subvention individuelle VICI de l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique. Mme Loll est titulaire d’une chaire de chercheur distingué de l’Institut Périmètre et membre du corps professoral du programme PSI de l’Institut.

Erik Verlinde est professeur de physique théorique à l’Institut de physique théorique de l’Université d’Amsterdam. Il est mondialement connu pour ses nombreuses contributions, dont l’algèbre de Verlinde et la formule de Verlinde, qui jouent un rôle important en théorie conforme des champs et en théorie topologique des champs. Ses recherches portent sur la théorie des cordes, la gravitation, les trous noirs et la cosmologie. Il a récemment proposé une théorie holographique de la gravitation qui semble conduire naturellement aux valeurs observées de l’énergie sombre dans l’univers.

Birgitta Whaley est professeure au Département de chimie de l’Université de la Californie à Berkeley, où elle est directrice du Centre d’informatique quantique. Ses recherches portent sur la compréhension et la manipulation de la dynamique quantique des atomes, des molécules et des nanomatériaux dans des environnements complexes, afin d’explorer des problèmes fondamentaux du comportement quantique. Elle est l’auteure de contributions majeures à l’analyse et au contrôle de la décohérence et de l’universalité en traitement de l’information quantique, ainsi qu’à l’analyse de la mise en œuvre physique du calcul quantique. Birgitta Whaley est également connue pour sa théorie de la solvatation moléculaire dans des systèmes d’hélium superfluide à l’échelle nanométrique. Ses recherches actuelles portent sur les aspects théoriques de l’informatique quantique, sur la simulation quantique de phases topologiques exotiques, ainsi que sur l’exploration des effets quantiques dans des systèmes biologiques

L’INSTITUT PÉRIMÈTRE DE PHYSIQUE THÉORIQUE

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier. Les recherches effectuées à l’Institut Périmètre reposent sur l'idée que la science fondamentale fait progresser le savoir humain et catalyse l'innovation, et que la physique théorique d'aujourd'hui est la technologie de demain. Situé dans la région de Waterloo, cet établissement sans but lucratif met de l'avant un partenariat public-privé unique en son genre avec entre autres les gouvernements de l'Ontario et du Canada. Il facilite la recherche de pointe, forme la prochaine génération de pionniers de la science et communique le pouvoir de la physique grâce à des programmes primés d'éducation et de vulgarisation.

 

http://www.perimeterinstitute.ca/

 

For more information, contact:

Manager, Media Relations
(519) 569-7600 x5071