Eugenio Bianchi reçoit une bourse postdoctorale Banting


Le postdoctorant Eugenio Bianchi s’est vu attribuer une bourse postdoctorale Banting. Ces bourses sont remises chaque année à des postdoctorants d’élite du Canada et du monde entier. Chaque année, le programme de bourses postdoctorales Banting accorde 70 nouvelles bourses, chacune d’une valeur de 70 000 $ par année pour un maximum de 2 ans.

Ce programme a pour objectif d’attirer et de retenir des postdoctorants de calibre mondial, de développer leur potentiel de direction et de les préparer à réussir en tant que futurs chefs de file de la recherche.
M. Bianchi travaille dans le domaine de la gravitation quantique, qui cherche à unifier la relativité générale d'Einstein et la physique quantique. Il a récemment obtenu un résultat important : en adoptant une approche de gravitation quantique à boucles, il a dérivé à nouveau à partir de principes premiers une équation bien connue de l’entropie des trous noirs.

La formule de l’entropie d’un trou noir peut sembler obscure, mais elle constitue en réalité un repère important sur la route de la gravitation quantique. Cette formule – dite de Bekenstein-Hawking – est l’une des rares en physique qui contiennent des constantes à la fois de la mécanique quantique et de la gravitation d’Einstein. Cette attrayante intersection entre les deux grandes théories physiques du XXe siècle fascine depuis longtemps les chercheurs qui s’efforcent de les unifier dans une théorie du XXIe siècle de la gravitation quantique.

La gravitation quantique à boucles (GQB) est une parmi plusieurs théories concurrentes proposées par ces chercheurs dans le domaine de la gravitation quantique. La GQB prédit entre autres qu’à une échelle infiniment petite, l’espace-temps est fait d’éléments discrets qu’il est impossible de subdiviser – comme les briques de Lego sont des multiples d’une même longueur unitaire.

Les chercheurs en GQB ont toujours calculé l’entropie des trous noirs en comptant le nombre des différentes manières dont l’horizon d’un trou noir peut être « construit » à partir de tels blocs d’espace-temps. Cette approche ne correspondait que partiellement à la formule de Bekenstein-Hawking – mais même cette correspondance partielle a été considérée comme un triomphe.

Eugenio Bianchi a été en mesure de franchir une étape supplémentaire. À l’aide du formalisme nouveau des mousses de spin, il a pu étudier l’énergie et la température de chacun des blocs d’espace-temps et attribuer à chacun une entropie. Le calcul de l’entropie totale d’un trou noir qui en résulte correspond parfaitement à la formule de Bekenstein-Hawking.

Les travaux de M. Bianchi ont fait l’objet de beaucoup d’attention au sein de la communauté scientifique et se poursuivent maintenant avec la collaboration de groupes de recherche à l’échelle internationale.

POUR EN SAVOIR PLUS

Bianchi, E. Entropy of Non-Extremal Black Holes From Loop Quantum Gravity, arXiv: 1204:5122.

Visionner la conférence d’Eugenio Bianchi intitulée Black Hole Entropy from Loop Quantum Gravity (L’entropie des trous noirs calculée à partir d’une approche de gravitation quantique à boucles), dans PIRSA: 12050053.

About Perimeter Institute

Perimeter Institute for Theoretical Physics is an independent, non-profit, scientific research organization working to advance our understanding of physical laws and develop new ideas about the very essence of space, time, matter, and information. Located in Waterloo, Ontario, Canada, Perimeter also provides a wide array of research training and educational outreach activities to nurture scientific talent and share the importance of discovery and innovation among students, teachers, and the general public. In partnership with the Governments of Ontario and Canada, Perimeter is a successful example of public-private collaboration in scientific research, training, and outreach. http://www.perimeterinstitute.ca/

For more information, contact:

Manager, External Relations and Public Affairs
(519) 569-7600 x5051